Allergie au gluten, que faire ?

 

Aujourd’hui, près de 5 % des Français développent au moins une allergie alimentaire dans leurs vies. Parmi ce type particulier d’allergies, l’allergie au gluten est fréquemment rencontrée. Connue sous le nom de maladie cœliaque, cette allergie peut se révéler dangereuse si on l’ignore. Voici donc ce qu’on sait sur l’allergie au gluten !

Qu’est-ce que c’est que l’allergie au gluten ? 

Bien que le terme de maladie cœliaque puisse prêter à confusion, l’intolérance au gluten est bel et bien une allergie. En réalité, il s’agit d’une réaction exagérée de l’organisme quand on introduit le gluten. Cette substance se trouve dans le blé, le seigle ainsi que l’orge. Donc, si votre médecin vous diagnostique cette allergie, vous allez devoir éliminer ces composés de votre régime. On comprend que cette éviction semble difficile. Cependant, elle demeure nécessaire pour éviter le pire, c’est-à-dire que votre famille se retrouve à chercher votre plaque funéraire sur le site https://plaquedeces.fr. Même si cela reste rare aujourd’hui, négliger une allergie au gluten pourrait causer des cancers graves, mais aussi des réactions pouvant s’avérer fatales.

Comment reconnaître son allergie au gluten ?

La maladie ou allergie au gluten survient de manière spécifique chez des individus que la génétique prédispose à cela. Ce facteur héréditaire se combine aux effets de l’environnement et provoque des symptômes particuliers. Même si ces derniers peuvent varier d’une personne à une autre, les principales manifestations de l’allergie au gluten sont digestives. Ainsi, vous pouvez avoir le ventre gonflé ou des diarrhées abondantes et permanentes. Vous pouvez également remarquer une perte progressive et inexpliquée de poids. Votre allergie au gluten peut également causer une anémie, ce qui poussera votre médecin à demander des tests dans ce sens. 

Le rôle du médecin 

Pour confirmer votre allergie, il se peut que votre médecin généraliste vous oriente vers un spécialiste. Celui-ci pourra éventuellement vous proposer de réaliser une biopsie. Cette procédure permet de voir l’effet du gluten sur vos intestins. Ces derniers, avec le temps, souffrent de l’inflammation et deviennent affaiblis. Cette atrophie, combinée aux bilans sanguins, permet de confirmer votre allergie au gluten. 

Que faire quand on est allergique au gluten ? 

Pour l’instant, aucun traitement n’est capable de guérir l’allergie au gluten. Néanmoins, un régime alimentaire sans gluten bien conduit est suffisant pour contrôler votre maladie cœliaque. En quelques mois de régime alimentaire, tous les symptômes disparaissent comme par magie. Votre corps vous en sera amplement reconnaissant, aussi bien à court qu’à long terme. Naturellement, l’éviction alimentaire du gluten se fait pour la vie. 
 
Heureusement, la loi française oblige les fabricants à noter la présence de la gliadine, s’il y en a, sur l’emballage. Établi en 2005, ce règlement protège les consommateurs d’un éventuel accident. 

Nos conseils alimentaires 

Pour ne pas ressentir le manque de blé et dérivés, n’hésitez pas à consommer du riz et/ou de l’avoine. En plus d’être bénéfiques, ces aliments arrivent facilement à équilibrer votre régime sans gluten. Plus encore, les étagères des supermarchés et boutiques en ligne regorgent de produits délicieux et adaptés à votre allergie. Vous pourrez ainsi vivre votre vie sans ressentir la moindre différence. 
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: