Réaction allergique : les symptômes à connaître

Selon la Société Française d’Allergologie, les personnes allergiques en France représenteraient 20 à 30 % de la population, et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), quant à elle, prédit que 50 % de la population mondiale sera touchée par au moins une allergie en 2050 ! Les allergies sont un véritable problème de santé publique et sont classées au 4e rang des maladies chroniques mondiales. En cause : nos modes de vie qui se dégradent. De nombreux articles se font l’écho, de l’impact sur notre santé, des émissions de gaz à effet de serre, des particules fines et du réchauffement climatique plus spécifiquement. Ce dernier, sera à l’origine du triplement en 30 ans du nombre de personnes allergiques au pollen, par exemple. Des alertes sont aussi régulièrement lancées pour sensibiliser l’opinion publique à l’augmentation des allergies alimentaires. De nombreuses études estiment que 10 % de personnes sont touchées en France, et plus spécifiquement les enfants (8 %). Mais vous ? Êtes-vous allergique ? Savez-vous quels sont les symptômes ? Petit tour d’horizon.

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une allergie ?

Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire à une ou plusieurs substances étrangères à l’organisme, qui sont, pour la majorité des individus, inoffensives. Ces substances sont appelées des allergènes. Alors qu’ils ne provoquent aucune réaction chez la plupart des gens, pour d’autres ils provoquent des réactions de défenses immunitaires qui se manifestent de manière plus ou moins violente. Nez qui coule, les yeux qui piquent, éruptions cutanées, difficultés respiratoires, toux, etc. en sont quelques symptômes. Nous y reviendrons ensuite.

À quoi sont-elles dues ?

La pollution, nous l’avons vu en introduction, le réchauffement climatique, les modes de production et de conservation des denrées alimentaires, les médicaments, le soleil, les plantes, les acariens, le tabac, les poils, les plumes, voilà quelques éléments et quelques allergènes responsables de ces réactions allergiques. Globalement, on distingue quatre grands types d’allergènes :

  • Les pneumallergènes, comme les pollens, les acariens, les moisissures, les poils et les plumes d’animaux, les blattes ou les cafards, les plantes et le latex.
  • Les trophallergènes sont des allergènes alimentaires, comme le lait de vache, les œufs de poule, l’arachide, les céréales, les ombellifères (céleris, carotte…).
  • Certaines substances présentes dans les médicaments : la pénicilline, par exemple ;
  • Les venins d’hyménoptères : les abeilles, les guêpes, les frelons.

Et à chaque allergène, ses symptômes… !

Les différents symptômes

Soyons synthétique d’emblée : les symptômes peuvent être scindés en deux groupes. Les symptômes facilement identifiables et connus de tous : comme les éternuements, les larmoiements, les éruptions cutanées, et les autres symptômes, qui sont plus sournois : certaines douleurs abdominales ou encore des migraines… Voici les manifestations allergiques qui doivent vous interpeller.

  • Manifestations au niveau du visage
  • Nez et yeux : rhinite et conjonctive allergiques

Le nez qui coule ou qui est bouché est le principal symptôme d’une rhinite allergique. Les allergènes responsables sont le plus souvent les pneumallergènes.

Les yeux rouges, qui piquent et qui sont larmoyants sont très souvent le signe d’une conjonctivite allergique. Les allergènes responsables sont les poils d’animaux ou des composants entrant dans la constitution de produits cosmétiques. Quant aux conjonctivites saisonnières (ou perannuelles), elles sont dues aux allergènes présents toute l’année dans nos habitations : les acariens et la poussière.

  • Bouche et muqueuse buccale : démangeaisons, gonflement, éruption cutanée

Des démangeaisons autour de la bouche, un gonflement des lèvres, des éruptions cutanées, peu de temps après avoir ingéré certains aliments, sont très souvent les symptômes d’une allergie alimentaire. Mais dans certains cas, il peut s’agir d’une allergie aux médicaments ou aux cosmétiques.

  • Tout le visage : œdème de Quincke

De l’urticaire sur le visage, qui ressemble à des piqûres d’ortie, l’œdème de Quincke, qui se manifeste par un gonflement de la peau et qui peut être mortel sont les symptômes d’une allergie sévère due soit à des piqûres d’insectes, soit à un aliment, soit à un médicament, et dans quelques cas au latex.

  • Manifestations au niveau du système respiratoire

Les allergies affectant le système respiratoire sont le plus souvent dues aux acariens, aux pollens, à la poussière et aux animaux. Loin derrière, il y a aussi celles liées aux blattes et aux moisissures qui sont souvent très sévères.

  • Bronches : difficultés respiratoires et sifflement

Les bronches encombrées peuvent être le symptôme de l’asthme, d’une allergie, aux plumes, aux poils d’animaux, ou à la poussière, par exemple. Les difficultés respiratoires et sifflement sont la plupart du temps, d’origine alimentaire ou liés aux allergènes pneumallergènes.

  • Toux

Généralement sèche, la toux peut accompagner les allergies saisonnières et donc les rhinites allergiques.

  • Manifestations cutanées
  • L’eczéma

Quand on pense aux réactions allergiques sur la peau, on pense tout de suite à l’eczéma qui est effectivement une réaction allergique dont les formes chroniques peuvent être très handicapantes au quotidien. Il se manifeste par l’apparition de zones rouges surmontées de vésicules qui provoquent de fortes démangeaisons. L’apparition de ces symptômes peut être d’ordre psychoaffectif, ou liée au contact de certains matériaux tels que la laine par exemple, ou encore due à un changement de température…

  • L’urticaire

L’urticaire ressemble comme deux gouttes d’eau à des piqûres d’ortie et peut être la manifestation d’une allergie médicamenteuse, ou aux venins ou à une allergie alimentaire.

  • Manifestations abdominales

Ballonnements, désordre intestinal, diarrhées, constipations, douleurs à l’estomac peuvent être synonymes d’une allergie alimentaire.

Important à savoir

Il est important de savoir que nous pouvons tous devenir allergique, du jour au lendemain, à un produit que nous consommions sans problème, la veille… Aussi, n’excluez aucune substance si vous manifestez un symptôme allergique.

Que faire face à une allergie ?

Malheureusement, on ne guérit pas d’une allergie. Sauf dans de rares cas (poils d’animaux et venins) qui peuvent être traités par la désensibilisation (traitement chez un allergologue durant plusieurs années). Aussi, dans l’attente de véritables traitements, les seules solutions, aujourd’hui disponibles, consistent à :

  • Ne plus être en contact avec l’allergène, sous réserve qu’il ait été identifié, et que cela soit possible,
  • Prendre des médicaments (antihistaminiques, décongestionnant, antileucotriènes, corticostéroïdes), qui ne traitent pas l’allergie à proprement parler, mais qui en soulagent considérablement les symptômes.
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: