Traitement Brûlures d’Estomac – Les médicaments

Comment soulager les brûlures d’estomac?

Qui n’a pas déjà ressenti ces douleurs désagréables au niveau de l’estomac, cette envie de vomir incommodante ou ces sensations de brûlures ? Il est d’ailleurs prouvé que les femmes semblent plus touchées par les maux d’estomac que les hommes, et que près de la moitié de la population âgée de plus de cinquante ans en souffre.

Lorsqu’ils sont occasionnels, ces symptômes n’ont rien d’alarmant et peuvent être rapidement soulagés. Mais parfois derrière ces manifestations peuvent se cacher des maux différents et d’origines diverses. Alors comment les reconnaître ? Et surtout, que faire ?

Mais tout d’abord, faisons un petit détour du côté de l’anatomie

L’estomac est une poche située dans le prolongement du tube digestif, qui peut contenir jusqu’à quatre litres d’aliments. L’estomac participe au processus de digestion. Lorsque les aliments arrivent dans l’estomac, des réactions mécaniques et chimiques se déclenchent et conduisent au broiement des aliments (notamment par des enzymes et par le suc gastrique produits par les glandes de la paroi de l’estomac).

L’estomac est donc, en fait, une véritable usine dans laquelle les aliments sont transformés en une pâte appelée le chyme alimentaire. Et pour ce faire, l’estomac sécrète également une quantité importante d’acide chlorhydrique. Pour éviter les effets nocifs de cet acide, l’estomac fabrique des cellules qui protègent sa paroi (mucus). De même, ce chyme alimentaire ne peut pas remonter dans l’œsophage car le sphincter (muscle situé entre l’estomac et l’œsophage) se referme dès lors que les aliments parviennent dans l’estomac.

Quelles sont les différentes pathologies et quels sont leurs symptômes ?

Mais parfois, il arrive que ce système dysfonctionne. Apparaissent alors des symptômes plutôt significatifs pouvant révéler une pathologie.

  • Le reflux gastro-œsophagien (brûlures d’estomac)

Le reflux gastro-œsophagien est, comme son nom l’indique, une remontée anormale (reflux) du contenu de l’estomac vers l’œsophage. L’œsophage n’est pas conçu pour supporter cette acidité, ce qui entraîne une inflammation. En cause, soit un dysfonctionnement du sphincter soit une hernie hiatale.

Les symptômes sont alors une douleur ou une sensation de brûlure au niveau du sternum, en position inclinée ou couchée, accompagnée de régurgitations.

  • L’ulcère gastroduodénal

Un ulcère est une érosion, voire un trou, qui se forme au niveau de la paroi de l’estomac. En effet, l’estomac, en temps normal, s’autoprotège de l’acidité en produisant un mucus qui protège sa paroi. Mais une production excessive d’acide et/ou une atteinte par la bactérie Helicobacter pylori peuvent entraîner une destruction de ce mucus mettant à vif la paroi de l’estomac.

Les symptômes sont des douleurs lancinantes au niveau de l’estomac mais qui peuvent également irradier dans le ventre. Elles apparaissent essentiellement entre les repas et la nuit, et se calment lors de l’ingestion de nourriture.

  • La gastrite

La gastrite est une inflammation de la muqueuse de l’estomac. Le plus souvent les gastrites sont liées à des expositions répétées de la muqueuse à des substances telles que l’alcool ou certains médicaments comme les anti-inflammatoires ou les antimitotiques. Elles peuvent également être d’origine virale, bactérienne ou allergique.

Les symptômes sont des sensations de brûlures, accompagnées de douleurs au niveau du haut de l’abdomen, et qui sont plus intenses après un repas. Parfois, les gastrites sont accompagnées d’une glossite (inflammation de la langue) avec des aphtes.

  • Le cancer de l’estomac

On attribue souvent le cancer de l’estomac comme une complication d’une gastrite qui est devenue chronique (et donc à la bactérie Helicobacter pylori).

Les symptômes sont des douleurs persistantes localisées au niveau de la partie haute de l’abdomen, des vomissements répétés, des saignements, un amaigrissement…

Quand doit-on s’inquiéter ?

Dans la majeure partie des cas, les maux d’estomac sont bénins. Les douleurs sont en général passagères et sont d’intensité relativement faible. Toutefois, elles peuvent être le signe d’une pathologie plus grave. Aussi, il est fortement conseillé de consulter un médecin si les douleurs sont plus virulentes, si elles persistent et si elles sont associées à d’autres symptômes (état de fatigue, maux de tête, vomissements, saignements…)

Les traitements

  • Les traitements non médicaux

La phytothérapie, l’homéopathie ou l’aromathérapie peuvent parfois soulager certaines douleurs stomacales.

  • Les médicaments

Le médicament le plus prescrit, en première intention, pour une majorité de maux d’estomac est le MOPRAL® vendu sous le nom générique d’OMÉPRAZOLE. Il appartient à la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Il contribue à diminuer l’acidité de l’estomac en diminuant la sécrétion des acides gastriques.

Son action est optimale au bout de deux ou trois jours. Mais si après une dizaine de jours d’automédication, les symptômes persistent, une visite chez le médecin est indispensable.

D’autres médicaments peuvent être prescrits tels que des antihistaminiques, des antispasmodiques ou des antibiotiques en cas d’infection.

  • La chirurgie

Dans les cas les plus graves, un traitement chirurgical peut être proposé.

Peut-on acheter ces médicaments en ligne ?

Bien sûr, et ce, depuis que l’Union européenne autorise la vente de médicaments en ligne (sous réserve que la pharmacie en ligne dispose des autorisations nécessaires).

Par exemple, vous trouverez MOPRAL® (OMÉPRAZOLE) sur le site de la plus renommée des pharmacies en ligne du Net. Pour vous le procurer, cliquez ici. Il existe sous différents dosages et différents conditionnements. À noter que les tarifs incluent une consultation en ligne ainsi que les frais de port. Vous êtes livré, en toute discrétion, en 24 heures pour une commande passée avant 17 heures.

La prévention des maux d’estomac

Il est possible de prévenir certains maux d’estomac en limitant :

  • La consommation d’alcool.
  • La consommation de tabac.
  • Les aliments épicés et acides.
  • Les repas trop gras et trop copieux.
  • Le stress.

Que retenir ?

Dans la plupart des cas, les maux d’estomac sont juste provoqués par une réaction normale de l’organisme face à un excès (repas trop gras, trop alcoolisé, trop copieux, etc.) et peuvent être rapidement soulagés par un traitement en automédication avec des médicaments tels qu’OMÉPRAZOLE qui ont largement fait leurs preuves. En revanche, si des douleurs persistent et s’accompagnent d’autres symptômes, il est fortement conseillé de consulter un médecin.